LA RÉVOLTE DE LA PRISON DE NANCY

15 janvier 1972


Photographies de Gérard Drolc, Élie Kagan et Martine Frank
Peintures de Gérard Fromanger

Documents et propos de Michel Foucault, Jean-Paul Sartre

et de militants du Groupe d'information sur les prisons


Édition établie et présentée par Philippe Artières


En février 1971, Michel Foucault fonde, avec des intellectuels, des militants, d'anciens détenus et des professionnels de l'institution judiciaire, le Groupe d'information sur les prisons (GIP). Son but est d'abord de rompre le silence qui pèse sur les lieux de détention en faisant connaître leur fonctionnement et en donnant la parole aux détenus. Jusqu'en 1973, le GIP mène clandestinement des « enquêtes-intolérance » qui font l'objet de publications, organise conférences de presse et actions de rue. Quelques mois après l'ouverture de ce nouveau front de lutte, éclatent différents mouvements de protestation à l'intérieur des prisons. À Nancy, le 15 janvier 1972, les détenus occupent pendant plusieurs heures les toits d'où ils font entendre leur colère et leurs revendications. Cette « mutinerie-manifestation», et le procès auquel elle donne lieu en juin, ont un grand écho dans l'opinion.
Le livre présente une série exceptionnelle réalisée tout au long de la journée par un photographe local, Gérard Drolc. Il réunit aussi différents documents liés à la révolte de Nancy : un manuscrit de Michel Foucault sur la mutinerie de Toul, survenue un mois auparavant ; un dossier de l'Agence de presse Libération rendant compte d'une action du GIP, avec Jean-Paul Sartre et Michel Foucault, en soutien aux mutins de Nancy, photographiée par Élie Kagan ; un numéro spécial de La Cause du peuple / J'accuse sur les révoltes dans les prisons ; des interrogatoires judiciaires des mutins de Nancy et des documents du GIP ; une pièce créée par le Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine, à partir des minutes du procès, et photographiée par Martine Franck. Un tableau de Gérard Fromanger, En révolte à la prison de Nancy (1974), conclut le livre.

Aujourd'hui retraité, Gérard Drolc fit sa carrière de photographe de presse au Républicain lorrain. Élie Kagan (1928-1999) suivit la plupart des luttes des années 1960-70 en France. Martine Franck (1938-2012) accompagna pendant plusieurs années Le Théâtre du Soleil. Philippe Artières est historien, directeur de recherches du CNRS à l'EHESS. Il a publié, avec Laurent Quéro et Michelle Zancarini-Fournel, Le Groupe d'information sur les prisons. Archives d'une lutte, 1970-1972 (IMEC, 2001) et, avec Mathieu Potte-Bonneville, D'après Foucault. Gestes, luttes, programmes (Les Prairies ordinaires, 2007).

Format : 21 x 28 cm
Broché
50 images et 61 documents d'archive
156 pages
ISBN : 978-2-912132-73-4
29 euros
Parution : mai 2013

La révolte de la prison de Nancy (15 janvier 1972)
© Gérard Drolc


La révolte de la prison de Nancy (15 janvier 1972)
© Gérard Drolc


La révolte de la prison de Nancy (15 janvier 1972)
© Gérard Drolc