Le service éducatif du Point du Jour propose la mise en œuvre de jumelages et de partenariat entre une classe, un établissement scolaire et le centre d'art.



Actualités Jumelages 2017/2018

En 2017/2018, Le Point du Jour mène deux projets de jumelages-résidences d'artistes en éducation artistique, culturelle et numérique. Ils s'appuient sur la programmation du Point du Jour et proposent la résidence d'artistes au sein de deux établissements scolaires : le collège Le Castillon à Les Pieux et le collège Emile Zola à la Glacerie.

Les projets de jumelages-résidences d'artistes en éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenus par la DRAC Normandie, le Rectorat de l'académie de Caen, le Rectorat de l'académie de Rouen, les directions des services départementaux de l'éducation nationale du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure et de la Seine-Maritime, l'Université de Caen à Cherbourg, la DRAAF, le Conseil départemental de l'Orne, le Conseil départemental de l'Eure.


La presqu'île : une expérience photographique
Travaux d'élèves, atelier animé par Antoine Yoseph

Vernissage le mardi 28 novembre 2017 à 17h
 

Exposition du 28 novembre au 14 janvier 2018

Dans le cadre du jumelage entre le collège Le Castillon et Le Point du Jour, centre d'art / éditeur, le photographe Antoine Yoseph a animé un atelier auprès de la classe de 4e D en écho à l'exposition « Raoul Hausmann. Photographies 1927-1936 », présentée au Point du Jour jusqu'au 14 janvier 2018. 

En s'inspirant de Raoul Hausmann, qui cherchait à saisir et à transcrire la multi-sensorialité de la perception, à la fois visuelle et sonore, les élèves ont fait une balade photographique du collège vers l'anse de Sciotot. Organisés en petits groupes, ils ont réalisé des images et accumulé des mots lors de cette déambulation entre terre et mer, où le minéral s'associe à l'élément liquide et au végétal. De retour au collège, les élèves ont tissé des relations entre différents matériaux pour produire des formes, des montages et des séquences restituant une expérience polyphonique du littoral. Ils ont enfin participé aux différentes étapes de la réalisation de l'exposition jusqu'à l'accrochage.

Né en 1982, Antoine Yoseph est diplômé de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Depuis 2008, il expose en France et à l'étranger : Centre régional de la photographie Nord-Pas-de-Calais (Douchy-les-Mines), Centre international d'art et du paysage (Vassivière), Galerie Dix9 (Paris), HBK (Dresde), Centre d'art Le LAIT (Albi), Le Bleu du Ciel (Lyon), Le Sureau (Pantin). Il participe régulièrement à différentes expériences pédagogiques avec des collégiens et d'étudiants en école d'art.

Les jumelages-résidences d'artistes en éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenus par la DRAC Normandie, le rectorat de l'académie de Caen, le rectorat de l'académie de Rouen, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure et de la Seine-Maritime, l'Université de Caen à Cherbourg, la DRAAF, le conseil départemental de l'Orne, le conseil départemental de l'Eure.
 
Galerie d'art du collège
Collège le Castillon
21 rue des écoles
50340 Les Pieux
Exposition visible aux heures d'ouverture du collège


********
"Expérimentations : photocollages poétiques"
Collège Le Castillon, Les Pieux
novembre 2017


La résidence s'articule autour de l'exposition «Raoul Hausmann, photographies 1927-1936» présentée au Point du Jour du 24 septembre 2017 au 14 janvier 2018 et du livre à paraître. Il est prévu des visites et des rencontres autour de l'exposition au centre d'art. Il sera proposé une conférence de l'historienne d'art Cécile Bargues, commissaire associée de l'exposition et auteur du livre Hausmann après Dada (Mardaga, 2015) et Raoul Hausmann, photographies 1927-1936 à paraître aux éditions Le Point du Jour. 
Une résidence/atelier sera menée par le photographe Antoine Yoseph au collège La Castillon. Les élèves seront invités à travailler autour du photomontage et du photogramme. L'utilisation de la photographie de l'artiste allemand Raoul Hausmann (1886-1971) recouvre un champ très élargi d'activités propice à de multiples expérimentations. La pratique du collage sera un point de départ, pour expérimenter la spécificité de la poétique d'Hausmann : les relations entre l'image (la vue) et le langage visualisé (l'articulation phonétique). Les travaux des élèves seront exposés dans la galerie d'art du collège.


********
"Vivre ou habiter, une question de point de vue ?"
Collège Emile Zola, La Glacerie
mars 2018


La résidence s'articulera autour de l'exposition de Camille Fallet présentée au Point du Jour du 27 janvier au 13 mai 2018. Il sera envisagé des visites de l'exposition au centre d'art, une rencontre/conférence avec l'artiste Camille Fallet ainsi qu'une résidence/atelier mené par le photographe Gilles Pourtier au collège.
La photographie de Camille Fallet aborde la question du territoire et de ses représentations. Son travail se caractérise par un net intérêt pour le logement de masse, social ou non, dont il dresse un inventaire mêlé de fascination et de répulsion. Il s'est notamment intéressé aux petites villes de France sur lesquelles il a posé sa vision du monde péri-urbain.
En écho à l'exposition de Camille Fallet, les élèves seront invités, lors de l'atelier de Gilles Pourtier à travailler sur la notion de point du vue autour du thème « vivre et habiter » : quelle différence pouvons-nous faire entre vivre et habiter ? Comment nos habitudes construisent-elles notre regard ? Comment pouvons-nous aborder notre lieu de vie avec moins d'habitude et ainsi avoir un nouveau point de vue sur notre environnement ?
À partir d'explorations photographiques sur leur environnement et leur espace de vie commun, les élèves concevront une œuvre collective qui questionnera la mise en espace et le vivre-ensemble. Elle sera présentée lors d'une exposition au collège. Les élèves participeront aux différentes étapes de création jusqu'à l'accrochage de l'exposition.





Jumelages 2016/2017

Des actions artistiques et culturelles sont organisées, en mars-avril 2017, avec le collège Denis Diderot et Le Point du Jour en écho à l'exposition "Quand l'histoire devient forme" de George Dupin.


Collections maritimes

Présentation des travaux d'élèves
le mardi 4 avril 2017 à 13h30, à la galerie d'art du collège Diderot de Tourlaville.
Exposition du 4 avril au 2 juin 2017 aux heures d'ouverture du collège

Dans le cadre du jumelage entre le collège Denis Diderot et Le Point du Jour, les photographes George Dupin et Martin Bachelier ont animé un atelier en écho à l'exposition « Quand l'histoire devient forme » au Point du Jour. 

Les élèves de 4e B ont été invités à réfléchir aux notions de création et de production d'images. Ils ont réalisé une œuvre collective présentée dans la galerie d'art du collège. En lien avec les espaces maritimes et à l'instar du processus de travail établi par George Dupin pour sa série « L'Invention de la Hougue », ils ont mené des explorations sur le terrain (collecte de matériaux, photographies) et dans les archives locales. Les élèves se sont appropriés et ont manipulé les différents matériaux de cette collecte pour élaborer des propositions plastiques sous formes d'affiches. Ils ont été invités à participer aux différentes étapes de création jusqu'à l'accrochage de l'exposition.

Né en 1966, George Dupin enseigne à l'École européenne supérieure d'art de Bretagne.  Il a notamment exposé au Centre de la photographie de Genève et au Frac Bretagne. Il a, entre autres, publié : Beauregard, le 5 juillet 2012 (Frac Bretagne, 2013), avec Jérôme Saint-Loubert Bié ; Supernatural (Des Actualités, 2014) et SF (Trans Photographic Press, 2011), avec Elise Gay et Kevin Donnot.  Ses photographies de Bâle (Suisse), réalisées à la demande des architectes Herzog et De Meuron, ont récemment paru dans le livre de Jean-François Chevrier, De Bâle à Herzog & de Meuron (Birkhäuser, 2016).

Photographe, Martin Bachelier est diplômé d'un DNSEP de l'École européenne supérieure d'art de Bretagne. Il développe une pratique photographique, notamment autour de la nature morte ; Son projet Maritimes est une rencontre au long court avec la mer et ses paysages côtiers.

Les jumelages / résidences d'artistes en éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenus par la DRAC Normandie, le Rectorat de Caen, les DSDEN de l'Orne, de la Manche et du Calvados, de l'université de Caen, le Conseil départemental de l'Orne, de la Manche, du Calvados, de la Région Normandie, de la DRDJSCS, de la DRAAF. 

Galerie d'art du collège
Collège Denis Diderot
237, rue Augustin le Maresquier
Tourlaville 50110 Cherbourg-en-Cotentin
visible aux heures d'ouverture du collège







Jumelages 2015/2016
Des actions artistiques et culturelles sont organisées avec le lycée Jean-François Millet de Cherbourg-Octeville, le lycée Henri-Cornat de Valognes, Le Point du Jour et l'ESAM Caen/Cherbourg, en écho à deux expositions du Point du Jour.

Les jumelages / résidences d'artistes en éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenu par la DRAC Normandie, le Rectorat de Caen, les DSDEN de l'Orne, de la Manche et du Calvados, de l'université de Caen, le Conseil départemental de l'Orne, de la Manche, du Calvados, de la Région Normandie, de la DRDJSCS, de la DRAAF.  .

*************
Autour de l'exposition Attica, USA, 1971 :


Conférence de Philippe Artières

Une conférence de Philippe Artières, commissaire associé de l'exposition est proposée aux élèves du lycées Millet et du lycée Cornat en complément des visites de l'exposition " Attica USA 1971". Historien, Philippe Artières est directeur de recherche au CNRS / IIAC - EHESS, Paris.

Attica,  USA, 1971,
Une jeunesse contestataire
Conférence de Philippe Artières

mardi 11 octobre 2016
à 11h  dans l'amphithéâtre du lycée Millet
à 15h à l'hôtel Dieu de Valognes

" Au début des années 1970, alors que le président Républicain Nixon gouverne autoritairement le pays, la jeunesse américaine se met à contester avec de plus en plus d'intensité les modes de vies de l'American dream et l'engagement militaire massif des États-Unis dans la guerre du Vietnam. Si les années 1960 ont été marquées par la figure du Hippie, celles de 1970 le sont par la figure du jeune activiste. Les femmes, les noirs, les portoricains mais aussi beaucoup d'étudiants blancs passent à l'action. La musique, les discours, la contre-culture n'est plus une fin, elle devient une arme pour lutter contre les « pigs » (littéralement les cochons qui s'incarnent dans le policier blanc). Sont emblématiques de ces nouvelles formes d'engagement les Black Panthers et notamment celui qui va devenir leur icône, George Jackson assassiné en août 1971 à la prison de San Quentin en Califormie. " Philippe Artières

À retrouver sur le site du lycée Cornat



Atelier de Julie Rousset

La graphiste Julie Rousset anime des ateliers, en novembre 2016, auprès d'élèves du lycée Cornat et du lycée Millet en écho à l'exposition "Attica USA 1971".
Elle a choisi d'axer son travail sur la réalisation de fanzine autour de la notion d'engagement.

Designer graphique établie à Paris depuis 2007, Julie Rousset conçoit et réalise des éditions (livres, catalogues, magazines, affiches) et des identités visuelles. Elle a notamment collaboré avec le Musée du Jeu de Paume, le bbb centre d'art et le Centre national des arts plastiques. Elle a reçu en 2013 le prix Édition-Revue décerné par le Club des directeurs artistiques pour la réalisation de L'Impossible, L'autre journal.


Le bruit du silence
Exposition réalisée par les élèves de première en Arts plastiques
à l'occasion d'un atelier fanzine
avec Julie Rousset

Du 21 novembre au 16 décembre 2016

Galerie d'art du lycée Cornat
36, rue Henri Cornat 
50700 Valognes

La graphiste Julie Rousset a été invitée à mener durant une semaine un atelier avec des élèves du lycée Henri-Cornat de Valognes. Les élèves ont réalisé collectivement un fanzine autour de l'important mouvement de grèves en cours dans les prisons américaines, passé sous silence dans de nombreux médias américains mais relayé dans les réseaux sociaux. En explorant les réseaux sociaux (facebook, twitter, autre...), ils ont collecté photos, dessins, signes et ont réalisé des productions personnelles (dessins, prises de notes, autres).  Les élèves ont investi une double page de cette auto-édition et crée un récit visuel. Ils ont procédé aux différentes étapes de réalisation, de la composition, à l'impression, en passant par la reliure ou la diffusion dans le lycée de cet objet imprimé unique. Cet atelier a été proposé à un groupe d'élèves de première en arts plastiques. Julie Rousset a également présenté son travail aux élèves de terminale.


Be Cause ! Exposition réalisée par les élèves de première en Arts plastiques à l'occasion d'un atelier fanzine avec Julie Rousset

Vernissage le jeudi 10 novembre à 14h
Exposition du 10 novembre au 17 novembre 2016
Galerie d'art du Lycée Millet
rue de Bougainville
50130 Cherbourg-en-Cotentin


Durant quatre jours, les élèves ont réalisé collectivement un fanzine. Pour investir ce support d'expression libre, ils ont défini, en binôme, une idée, une opinion, une cause politique ou poétique, qu'ils ont souhaité transmettre et défendre. Après avoir rassemblé une matière visuelle (photographies, schémas...) et des textes (littéraires, coupures de journaux...), ils ont ensuite travaillé à la composition et la mise en page de leur micro-édition.



*************
Autour de l'exposition La Photographie d'Ugo Mulas


Ateliers de Laurent Lafolie

Le photographe Laurent Lafolie est invité à mener durant deux semaines des ateliers
auprès d'élèves du lycée Millet de Cherbourg et du lycée Cornat de Valognes.
En écho à l'exposition La Photographie d'Ugo Mulas au Point du Jour, il a choisi d'axer
son travail sur la pratique du portrait à la chambre photographique.

En binôme (alternativement photographe et modèle), les élèves sont amenés à réfléchir
au cadrage, au rapport au sujet photographié en même temps qu'à la technique de prise
de vue. Les élèves réalisent par la suite les tirages par contact des négatifs argentiques
sur un papier qu'ils auront préalablement sensibilisé.  L'apprentissage de la chambre photographique et la pratique de l'argyrotypie (procédé de tirage) permettent aux élèves
une approche manuelle des processus de fabrication qui favorise l'expérimentation,
la recherche et la création. Chaque lycée développe, autour de ce travail commun,
une approche spécifique : improvisation autour d'images associés au portrait pour le lycée Millet ; expérimentation de tirages d'images sans appareil photo pour le lycée Cornat.

Ces ateliers sont proposés au lycée Cornat à un groupe d'élèves de première et terminale en classe d'arts plastiques, l'expérimentation de photogrammes est réservée aux élèves de seconde. Pour le lycée Millet, il concerne un groupe d' élèves de première en spécialité arts plastiques. 

Né en France en 1963, Laurent Lafolie travaille la photographie depuis 1980. Les premières années de sa pratique l'ont amené à collaborer avec des metteurs en scène de théâtre
puis avec des chorégraphes contemporains. Depuis 2005, il poursuit des projets artistiques associant l'image à l'objet photographique.

Ces ateliers sont menés dans le cadre de jumelage avec le lycée Millet de Cherbourg-Octeville, le lycée Cornat de Valognes, l'ESAM Caen/Cherbourg et Le Point du Jour.
Les jumelages d'éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenus par la Région Normandie, la DRAC Normandie, le rectorat de l'Académie de Caen et leurs partenaires.

Atelier du 5 au 9 octobre au lycée Millet
Exposition des travaux à la galerie d'art du lycée
Vernissage le vendredi 9 octobre à 13h

Exposition du 9 au 15 octobre
Lycée Millet - rue de Bougainville - 50130 Cherbourg-Octeville

Atelier du 12 au 16 octobre au lycée Cornat
Exposition des travaux à la galerie d'art du lycée
Vernissage le 16 octobre à 13h

Exposition du 16 octobre au 14 novembre
Lycée Cornat - 36, rue Henri Cornat - 50700 Valognes


******************
Travaux d'élèves
Ateliers de Laurent Lafolie
Exposition du 20 novembre au 19 décembre
Galerie d'art du collège Cachin
La galerie « La chambre claire » du collège Cachin de Cherbourg a présenté
le travail photographique réalisé par les élèves de 1ere L1 arts plastiques du lycée Millet lors de l'atelier de Laurent Lafolie en octobre 2015. Les lycéens ont été invités à présenter leur travail aux collégiens.




Jumelages 2014/2015
En 2014/2015, des actions artistiques et culturelles ont été organisées dans le cadre de jumelage avec deux établissements scolaires, le collège Raymond Le Corre d'Equeurdreville-Hainneville et le lycée Henri-Cornat de Valognes.
Les jumelages d'éducation artistique, culturelle et numérique sont soutenus par la DRAC Normandie, le rectorat de l'Académie de Caen, la Région Normandie et leurs partenaires.


*************
Autour de l'exposition Roman Signer


Un plus court chemin
Projection de travaux d'élèves // Atelier de François Potier
vendredi 26 juin à 18h30

Le collège Raymond-Le-Corre d'Équeurdreville-Hainneville et Le Point du Jour sont heureux de présenter les travaux d'élèves réalisés lors d'un atelier mené par François Potier en écho à l'exposition de Roman Signer au Point du Jour.
Plasticien, François Potier réalise des vidéos au gré du hasard et des rencontres, dans un esprit d'improvisation et dans l'immédiateté du quotidien. Il s'intéresse au dialogue qui s'instaure entre le joué et le non joué, le pictural et le cinématographique, le document et la fiction, le social et la métaphysique. Il aime rendre compte de la contingence des êtres et des choses.
Dans le cadre du jumelage d'éducation artistique et culturelle, François Potier a travaillé au printemps 2015 avec deux classes de 4ème et 5ème du collège, en collaboration avec les enseignantes d'arts plastiques et de physique/chimie. Les élèves ont pu expérimenter le médium vidéo lors de la réalisation de petites fictions menées autour d'objets animés, d'expériences physiques et chimiques. lls ont en parallèle participé à un travail collectif mettant en scène des objets de leur quotidien dans le paysage du collège. C'est le montage de ces micro-fictions qui sera projeté.


Conférence de Michel Poivert
vendredi 29 mai
Lycée Henri-Cornat de Valognes


Les deux faces de la photographie
La photographie est-elle une image d'enregistrement, fidèle au réel qui nous entoure, ou bien est-elle une construction opérée à partir d'outils techniques et de présupposés culturels ? Est-ce une image naturelle ? Ou bien l'avons "naturalisée" ? A partir de cette grande question se pose celle de la vérité en photographie et plus largement encore celle des valeurs que nous lui attribuons. Nous parcourerons l'histoire de la photographie en observant comment nous avons en effet "naturalisé" la photographie alors qu'elle a été et continue d'être une construction. Qu'est-ce qui nous pousse alors  à entrenir le mythe d'une image-vérité ? Pourquoi avons-nous envie de croire à la photographie à l'ère du numérique et de la postproduction des images ? Peut-être que, justement, le numérique révèle le grand refoulé de la photographie : sa relation à l'artifice, à la théâtralité, au montage et à toute sorte d'interventions plastiques.
Michel Poivert
Professeur d'histoire de l'art - Université Paris Panthéon Sorbonne




*************
Autour de l'exposition A Living Man Declared Dead

Familles de cœur
Travaux d'élèves
Exposition du 10 avril au 8 mai 2015
Vernissage le vendredi 10 avril à 13h

Dans le cadre du jumelage  entre le lycée Henri-Cornat et Le Point du Jour, Claudine Puget a animé des ateliers en résonance avec le travail de Taryn Simon et en lien avec son propre travail. Les élèves ont exploré les notions d'archivage, d'accumulation, de classification mais aussi de lignées. Sur le thème « familles de cœur », ils ont collecté un ensemble d'images autour de l'idée du couple (paire, binôme, duo, ...) et mis en place un dispositif personnel de présentation (affiche, panneau, diaporama, ...). Cet atelier a permis aux élèves de l'option arts plastiques de découvrir des démarches artistiques contemporaines, d'expérimenter l'usage d'internet comme œuvre d'art et de poser un regard critique sur l'image circulant sur le net.
Artiste plasticienne, Claudine Puget collecte, inventorie, classe les images qui ont ponctué l'univers visuel de son enfance. Les couvertures de romans de gare, les pin-up des magazines, des affiches publicitaires ou des cartes postales constituent la matière première de son travail. Engagées sur la question du « genre », ses œuvres - mêlant photographie, image, broderie ou crochet - prennent notamment la forme de travaux sériels où se déclinent de façon thématique les différents stéréotypes sous lesquels la femme apparaît dans l'imagerie populaire.
Galerie d'art du lycée Henri-Cornat
30, rue Henri-Cornat
50700 Valognes
Exposition visible aux heures d'ouverture du lycée
site du lycée

Rencontre
mardi 3 mars à 15h30
Présentation de l'exposition aux élèves des options artistiques du lycée Henri-Cornat de Valognes, en présence de Claudine Puget.
Claudine Puget animera des ateliers avec un groupe d'élèves du lycée Henri-Cornat en résonance avec le travail de Taryn Simon et en lien avec son propre travail.
Les élèves de l'option artistique exploreront les notions d'archivage, d'accumulation, de classification mais aussi de lignées.  Sur le thème "Familles de cœur", ils vont collecter un ensemble d'images autour de l'idée du couple (paire, binôme, duo, etc...) et mettre en place un dispositif personnel de présentation (panneau, diaporama, etc..). Cet atelier a pour objet de permettre aux élèves de découvrir des démarches artistiques contemporaines, d'expérimenter l'usage d'internet comme œuvre d'art et de poser un regard critique sur l'image circulant sur le net.
A l'issue des ateliers, une exposition des travaux des élèves est prévue dans la galerie d'art du lycée. Vernissage le vendredi 10 avril à 13h.



******************
Autour de l'exposition Ed van der Elsken, Imprimés

Rencontres

jeudi 22 janvier à 10h
Intervention de David Benassayag, co-directeur du Point du Jour autour du livre photo "de la conception à sa diffusion" auprès d'une classe de 5ème au collège Raymond Le Corre d'Equeurdreville-Hainneville.

jeudi 8 janvier à 10h30
Intervention de Kevin Donnot autour du livre et des nouvelles formes numériques auprès d'une classe de 5ème du collège au collège Raymond Le Corre d'Equeurdreville-Hainneville, au Point du Jour.

jeudi 4 décembre
Présentation de son travail par George Dupin aux élèves du lycée Henri-Cornat de Valognes.

mardi 4 novembre à 15h30
Présentation et rencontre avec George Dupin et des élèves du collège Raymond Le Corre d'Equeurdreville-Hainneville et le lycée Henri-Cornat de Valognes. George Dupin animera des ateliers avec un groupe d'élèves du lycée Henri-Cornat. A l'issue de ces séances, une exposition des travaux des élèves est prévue dans la galerie d'art du lycée.


Travaux d'élèves / Atelier / exposition

Travaux d'élèves
Ed van der Elsken, revisité

Vernissage le vendredi 5 décembre à 13h
Exposition du 5 décembre 2014 au 10 janvier 2015
Dans le cadre du jumelage avec Le Point du Jour, le lycée Henri-Cornat de Valognes présente des travaux d'élèves dans la galerie d'art du lycée. Cette exposition est l'aboutissement d'un atelier mené par George Dupin en écho à l'exposition Ed van der Elsken Imprimés au Point du Jour . Enseignant et photographe, George Dupin a invité les élèves à donner leur propre lecture du travail de l'artiste néerlandais. Les élèves ont sélectionné des images, choisi leur angle de vue, par typologie des sujets photographiés ou par rapprochement formel. Ils ont réfléchi et élaboré des propositions plastiques autour de livrets individuels et d'une œuvre commune. Ces ateliers ont été proposés à un groupe d'élèves de première et terminale en classe d'arts plastiques.

Galerie d'art du lycée Henri-Cornat
30, rue Henri-Cornat 50700 Valognes
découvrez le site du lycée Henri-Cornat


Travaux d'élèves
réalisés en classe par les élèves du collège Raymond Le Corre
en arts plastiques avec Martine Goasguen
et en français avec Elisabeth Remy

Les 3ème B et D (arts plastiques).
Après la visite de l'exposition Ed van der Elsken, Imprimés, les 3ème avaient pour objectif de fabriquer un livret composé essentiellement d'images qui pourrait présenter l'exposition à de futurs visiteurs. Une attention particulière devait être apportée à la calligraphie et à la mise en page des quelques mots ou des textes très courts qui seraient mélangés avec des images. Cette problématique était au cœur de la présentation des livres sur les murs dans les salles d'exposition.
C'est la découverte des lieux, leurs premières impressions personnelles qui ont guidé les
élèves dans leur travail. Sur place, ils ont collecté des croquis, des mots, des
impressions graphiques ou colorées ce que de ce qu'ils voyaient ou ressentaient.
Ces traces leur ont permis de mettre en forme une interprétation personnelle de
l'exposition.
Les 4ème A (arts plastiques). Les élèves de cette classe de 4ème ont fortement réagi à l'expression de liberté présente dans les diverses photos de Ed Van der Elsken. La visite de l'exposition se faisait après un travail sur la censure.
Leur objectif en retournant en classe était de réaliser un récit sous forme de roman-photo qui s'ancrerait dans la réalité du monde tel que le décrit Ed van de Elsken.
Des images de leur fabrication ont été ainsi associées à des photos composant les
œuvres Love on the left Bank, Bagara, Jazz, Sweet Live (lieux, personnages,
actions...). Les divers groupes d'élèves ont choisi d'exprimer ainsi leurs points de vue sur le braconnage, l'injustice, la différence, les effets bénéfiques de la musique...
Les 5ème B (arts plastiques / français). Au cœur d'un projet pluridisciplinaire arts plastiques / français sur le livre objet, la classe de 5ème B a rencontré Kévin Donnot et David Benassayag. Ces nombreux rendez-vous  ont permis aux élèves de développer un projet autour du livre, centré en arts plastiques sur la création et l'association d'images, et la production de textes en français.
Sous la forme d'un roman-photo, la réalisation des élèves se présente comme le récit
d'un voyage aventureux. La trame de leur récit est née de l'association de photos qui
composent les œuvres de Love on the left Bank, Bagara et Sweet Live avec des
d'images photographiques de leur choix, qu'ils ont collectées par la suite.
Les productions revêtent des formes variées de livres objets : couvertures soyeuses
( « La vie à poil » ), pages accordéon, livre épistolaire, et albums plus classiques.




Expositions hors-les-murs
Interventions


Travaux d'éléves
atelier photographique mené par Claire Soton


Dans le cadre du jumelage avec Le Point du Jour, le lycée Alexis-de-Tocqueville présente dans la galerie d'art du lycée des travaux d'élèves réalisés lors d'un atelier photographique animé par Claire Soton. Mené sur trois demi-journées en avril 2014, ce projet a été proposé à un groupe d'élèves germanistes de première (ES/SSI et SSVT) et de seconde qui avait auparavant mis en place un projet photographique avec la ville de Bremehaven. Sur le thème " Regard sur la ville ",  l'atelier de Claire Soton proposait à la fois des temps de rencontres, de visites et de pratique. Les élèves ont exploré, munis de leurs appareils, le quartier du lycée et du centre d'art lors de balades photographiques. L'exposition présente une sélection de leurs photographies accompagnées de celles de leurs enseignants et de Claire Soton.
Claire Soton a effectué en 2013 une résidence artistique de trois mois au lycée agricole de Vendôme. En 2012, elle a réalisé un projet photographique en collaboration avec des habitants de deux villes du Nord-Pas-de-Calais, à l'invitation du Centre régional de la photographie Nord-Pas-de-Calais (CRP). Les photographies produites ont été présentées dans des lieux publics de ces villes. L'année précédente, elle avait déjà mené avec le CRP des ateliers associant des habitants du Valenciennois.
Diplômée de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, elle a contribué entre 2000 et 2004 au collectif Des territoires, issu du séminaire de l'historien d'art Jean-François Chevrier. C'est dans ce cadre qu'elle a commencé à travailler au foyer Rochebrune de Montreuil, puis au Mali, avec Anissa Michalon. L'exposition Natifs de Bada a été présentée du 23 mars au 8 juin au Point du Jour.

Remerciements à :
Adèle Le Gaillard, Alexis Riou, Cédric Maignan, Clément Le Poittevin, Francine Liard
Lucas Besnard, Lucas Ricchiero-Heurtault, Maina Pommier, Manon Amiot, Matthieu Gaumain, Tanguy Pierre, Ursula Alix, Vincent Beauvillain, Willy Walger

Exposition du 10 octobre au 28 novembre 2014
Vernissage le vendredi 10 octobre à 12h
Galerie d'art du lycée Alexis-de-Tocqueville
34, avenue Henri-Poincaré 50100 Cherbourg-Octeville
Exposition du 2 au 28 février 2015
Maison François Giroud
1, rue Neufbourg
50100 Cherbourg-Octeville



L'Asile des photographies
Mathieu Pernot Philippe Artières


Dans le cadre du partenariat avec Le Point du Jour, le lycée Henri-Cornat (Valognes) et le lycée Alexis-de-Tocqueville présentent des œuvres de Mathieu Pernot et des archives  de la Fondation Bon-Sauveur, en écho à l'exposition « L'Asile des photographies ».

Lycée Henri-Cornat
30, rue Henri-Cornat
50700 Valognes
du 15 novembre au 5 décembre 2014

Lycée Alexis-de-Tocqueville

34, avenue Henri-Poincaré

50100 Cherbourg-Octeville

du 6 au 19 décembre 2014

Dans le cadre du partenariat avec le lycée Henri-Cornat, une intervention de Philippe Artières a été proposée aux élèves de l'option arts plastiques.
L'accrochage des tirages photographiques de Mathieu Pernot dans le lycée a d'autre part été réalisé par les élèves, accompagné de leur enseignant Christian Seité.


Marc Pataut
Exposition hors les murs de 5 au 16 avril 2013

Dans le cadre du partenariat avec Le Point du Jour et en écho à l'exposition au Point du Jour, la galerie d'art du lycée Alexis-de-Tocqueville à Cherbourg présente des oeuvres de Marc Pataut issues de Humaine et Aulnay-sous-Quoi ?.
Galerie d'art du lycée Alexis-de-Tocqueville



Charles Fréger
Exposition du 9 au 31 janvier 2013
Dans le cadre de partenariats avec Le Point du Jour, les lycées Alexis-de-Tocqueville (Cherbourg) et Henri-Cornat (Valognes) présentent des oeuvres de Charles Fréger issues des séries "Majorettes", "Hereros", "Empire" et "Steps", en écho à l'exposition Seconde Peau.
Du 9 au 28 janvier à la galerie d'art du lycée Alexis-de-Tocqueville
Du 11 au 31 janvier à la galerie d'art du Lycée Henri-Cornat





Pour toute information, merci de contacter :


Anne Gilles, responsable des relations publiques

02 33 22 99 23

anne.gilles[AT]lepointdujour.eu



Denis Tessier

publics[AT]lepointdujour.eu

Permanence au centre d'art :

le vendredi de 14h à 17h




Anse de Sciotot, 15 novembre 2017




















Anse de Sciotot, 15 novembre 2017



















La vallée du But, 15 novembre 2017















































"Collections maritimes",  travaux d'élèves,
galerie d'art du collège Diderot, avril 2017


















































Le bruit du silence,
exposition réalisée par les élèves de première Arts plastiques
à l'occasion d'un atelier fanzine de Julie Rousset,
galerie d'art du lycée Henri-Cornat de Valognes, novembre 2016























 
Be cause ! Exposition réalisée par les élèves de première Arts plastiques
à l'occasion d'un atelier fanzine de Julie Rousset,
galerie d'art du lycée Millet, novembre 2015
































Zoé Pinel et Coralie Hébert, élèves du lycée Millet,
atelier Laurent Lafolie, 2015


Vue de l'exposition,
atelier Laurent Lafolie, galerie du lycée Henri-Cornat de Valognes, 2015































Un plus court chemin
Atelier mené par François Potier, plasticien auprès de classes de 5ème et de 4ème du collège Raymond-Le-Corre d'Equeurdreville-Hainneville,
en écho à l'exposition " Tombés du ciel " de Roman Signer, juin 2015




























accrochage de l'exposition Familles de coeur
à la galerie d'art du lycée Henri-Cornat de Valognes
(lors du carnaval du lycée !)





















































































Vues de l'exposition Ed van der Elsken, revisité
travaux d'élèves, galerie d'art du lycée Henri-Cornat
photos : George Dupin









































 Clément Le Poittevin, 2014
Atelier photographique de Claire Soton, Lycée Alexis-de-Tocqueville





















Intervention de Philippe Artières auprès de lycéens,
lycée Henri-Cornat, Valognes, novembre 2013


Exposition d'œuvres de Charles Fréger
lycée Henri-Cornat, janvier 2013




















Exposition hors-les-murs, L'Asile de photographies,
accrochage par les élèves dans différents espaces du lycée,
lycée Henri-Cornat, Valognes, novembre 2013