Prix Roland Barthes 2016
pour la recherche sur l'image

Avec le soutien de la Fondation Neuflize Vie

Le Prix Roland Barthes récompense des mémoires de niveau master, quelle que soit la discipline, concernant la photographie, sous ses différentes formes. Il s'ouvre cette année à des travaux liés à la vidéo et au cinéma. Le mémoire lauréat est publié, sous une forme remaniée, dans les deux ans suivant l'attribution du Prix. Outre l'intérêt scientifique, la qualité d'écriture et l'originalité de l'approche sont donc des critères importants.

Doté de trois mille euros, le Prix Roland Barthes est organisé par Le Point du Jour avec le soutien de la Fondation Neuflize Vie. Publié par Le Point du Jour, le livre issu du mémoire lauréat bénéficie également du soutien de la Fondation Neuflize Vie.

Les conditions de participation (règlement et dossier de candidature) ainsi que les dates d'inscription pour le prochain Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image 2016 seront prochainement mis en ligne sur ce site.





Prix Roland Barthes
pour la recherche sur l'image 2014

Avec le soutien de la Fondation Neuflize Vie


Pour cette quatrième édition, onze mémoires sur les vingt-huit reçus ont été transmis au jury, composé de : David Benassayag et Béatrice Didier, codirecteurs du Point du Jour ; Dominique de Font-Réaulx, conservateur au musée du Louvre et responsable du master histoire de la photographie à l'École du Louvre ; Michel Poivert, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur de La Photographie contemporaine (Flammarion, 2002) ; Paul-Louis Roubert, maître de conférences à l'université Paris 8 Saint-Denis où il dirige le département photographie et multimédia, auteur de L'Image sans qualités (Monum, 2006) ; Céline Savy, directrice de la communication de Neuflize Vie et administrateur de la Fondation Neuflize Vie.


La remise du Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image s'est déroulée lundi 26 janvier 2015 à l'École du Louvre, en présence des membres du jury.


Le Prix Roland Barthes 2014 a été décerné à Éliane de Larminat, pour son mémoire :
Faces & Façades. Photographier la maison américaine.

(Master 2, sous la direction de François Brunet, université Paris Diderot-Paris VII.)


Une mention spéciale a également distingué Adrian Schindler pour son mémoire :

Mémoire et manque. Autour d'une archive familiale de guerre

(DNSAP, sous la direction de Didier Semin, École nationale supérieure des beaux-arts de Paris)



Lauréate du Prix Roland Barthes 2014

Éliane de Larminat, Faces & Façades. Photographier la maison américaine


Faces & Façades explore une tradition photographique américaine, celle du portrait de maison selon l'expression de Lincoln Kirstein dans sa postface à American Photographs (1938) de Walker Evans. Éliane de Larminat replace cette tradition dans le contexte d'une célébration de la maison individuelle depuis le XIXe siècle aux États-Unis, mais aussi d'une critique, à partir des années 1960, de l'uniformisation des banlieues pavillonnaires. À travers le portrait de maison , sont abordés des enjeux essentiels pour la photographie documentaire : la sérialité, le type, le monument, le vernaculaire. En considérant tant le travail d'artistes comme Walker Evans, Dan Graham ou Stephen Shore, que la carte postale, l'imagerie immobilière et l'anthropologie visuelle, Faces & Façades s'attache à décrire la frontière entre public et privé, et finalement la pratique photographique documentaire elle-même entre objectivité et subjectivité, art et idéologie.


Née en 1989, Éliane de Larminat est ancienne élève de l'École normale supérieure et agrégée d'anglais. Accueillie l'année dernière en tant que Visiting Fellow à l'université d'Harvard, elle prépare une thèse sur la photographie du logement social à Chicago entre 1937 et 2000, sous la direction de François Brunet et d'Andrew Diamond, à l'université Paris Diderot-Paris VII.


Mention spéciale
Adrian Schindler, Mémoire et manque. Autour d'une archive familiale de guerre


Dans ce travail réalisé dans le cadre d'une école d'art, Adrian Schindler s'efforce de reconstituer l'itinéraire de son arrière grand-père, un typographe socialiste allemand mobilisé dans la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale. À travers quatre cents clichés, souvent magnifiques, une cinquantaine de lettres et cartes postales envoyées à sa famille, on suit ce soldat à travers l'Europe, pris dans un conflit qu'il désapprouve. Cet ensemble témoigne de la tentative d'un homme du livre, photographe amateur, de trouver, malgré la censure, les mots et les images justes pour raconter au jour le jour son expérience. C'est aussi à la première personne qu'Adrian Schindler retrace la découverte de cette archive familiale de guerre, la mémoire mais également les silences dont elle est porteuse.


Né en 1989, Adrian Schindler est artiste. Après avoir obtenu son DNSAP à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il vient d'achever un post-diplôme à l'Institut for Art in Context de Berlin. Il prépare actuellement une pièce de théâtre en résidence au CentQuatre à Paris, autour de monuments aux morts et de frontières mouvantes, qui sera présentée à l'automne 2015.







Le Prix Roland Barthes
pour la recherche sur l'image


Le Prix Roland Barthes récompense des mémoires de niveau master, quelle que soit la discipline, concernant la photographie, sous ses différentes formes.
Il s'est ouvert cette année à des travaux liés à la vidéo et au cinéma.

Le mémoire lauréat sera publié sous une forme remaniée. Outre l'intérêt scientifique, la qualité d'écriture et l'originalité de l'approche sont donc des critères importants.

Doté de trois mille euros, le Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image
bénéficie du soutien de la Fondation Neuflize Vie.





Règlement du Prix Roland Barthes
pour la recherche sur l'image


Article 1 : Objet
Le Point du Jour organise le Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image. Ce prix bénéficie du soutien de la Fondation Neuflize Vie. Il récompense des mémoires de niveau master, quelle que soit la discipline, concernant la photographie, la vidéo et le cinéma.
Il pourra être prolongé par la publication du mémoire remanié par Le Point du Jour.

Article 2  : Organisation
Le Prix Roland Barthes est placé sous la responsabilité exclusive du Point du Jour ci-après dénommé l'organisateur . Il se réserve le droit de modifier le présent règlement.
Il assure le secrétariat administratif du Prix, seul habilité à recevoir les inscriptions.
Ses coordonnées sont les suivantes:
Le Point du Jour
Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image
107, avenue de Paris 50100 Cherbourg-Octeville
tél. 02 33 22 99 23 / fax 02 33 22 96 66 / mél infos@lepointdujour.eu

Article 3 : Conditions de participation
Le Prix Roland Barthes est ouvert par appel à candidatures. La participation des candidats implique l'acceptation du présent règlement. Sont déclarés recevables, les mémoires répondant aux critères suivants :
à sujet concernant la photographie, la vidéo et le cinéma, quelle que soit la discipline.
à avoir fait l'objet d'une soutenance, attestée par la délivrance d'un master universitaire dans les
vingt-quatre mois précédant, tous les deux ans, l'ouverture des inscriptions ; les dates sont précisées dans le dossier de candidature de chaque édition.
à répondre aux conditions d'inscription indiquées dans le présent règlement.
Au cas où le candidat lauréat n'aurait pas déjà conclu un contrat d'édition ayant pour objet un ouvrage issu du mémoire présenté, à la date d'envoi de celui-ci au secrétariat du Prix, il s'engage à accorder un droit de préférence au Point du Jour. Cette clause cessera de produire son effet, immédiatement et de plein droit, à la suite du refus, dans les trois mois suivant l'attribution, exprimé par Le Point du Jour à l'auteur. En cas d'acceptation du projet par Le Point du Jour, un contrat d'édition sera établi selon les usages de la profession et les dispositions légales en vigueur. Le secrétariat du Prix tient à la disposition des candidats copie dudit contrat. Sur la demande de l'organisateur, le candidat lauréat s'engage à donner deux conférences publiques en France dans les six mois suivant l'obtention du Prix. 

Article 4 : Inscriptions
Les inscriptions sont ouvertes pour trois mois, un an au moins avant la remise du Prix. Les dates sont précisées dans le dossier de candidature de chaque édition (le cachet de la poste faisant foi). Les candidats devront fournir les éléments suivants :
. en un seul exemplaire :
- la fiche d'inscription
- un curriculum vitae
. en triple exemplaires, dans un document, anonyme, relié :
- un résumé du mémoire (2 500 signes espaces non compris)
- le tapuscrit, anonyme, du mémoire
. un DVD formaté Macintosh, réunissant ces éléments, enregistrés en format pdf
de la manière suivante :
à inscription.pdf
- cv.pdf
- resume.pdf
- memoire.pdf

L'ensemble de ces éléments devra être adressé à :
Le Point du Jour
Prix Roland Barthes pour la recherche sur l'image
107, avenue de Paris 50100 Cherbourg-Octeville

Article 5 : Présélection
L'organisateur opère, en tenant compte de la diversité des disciplines, une présélection d'une dizaine de mémoires présentés au jury, selon les critères suivants :
à respect des conditions de participation
à correction orthographique et typographique des mémoires
à originalité de l'approche

Article 6 : Jury
Le jury comprend à parité des représentants de la Fondation Neuflize Vie et du Point du Jour. Il réunit également trois à quatre personnalités qualifiées dans les domaines de la photographie, de la vidéo et du cinéma. Celles-ci sont désignées au maximum pour trois éditions. Le jury peut être renouvellé à chaque édtion. En cas d'égalité des voix, celle du président sera prépondérante. En cas d'indisponibilité d'un membre du jury aux jours convenus de délibération, celui-ci pourra indiquer préalablement par écrit ses choix aux autres membres.
Le jury se réunit à huis clos pour délibérer. Il se prononcera en prenant en considération les éléments suivants :
- intérêt scientifique du mémoire
- originalité de l'approche
- prolongement possible de la recherche
- qualité d'expression
- possibilité de publication
Les décisions du jury ne pourront faire l'objet d'aucune contestation


Article 7 :  Dotation et remise du Prix
Le Prix est doté de trois mille euros. Il est remis au lauréat, en présence des membres du jury, tous les deux ans depuis l'hiver 2014.






Prix Roland Barthes 2012

Lauréate du Prix Roland Barthes 2012
La remise du Prix Roland Barthes 2012 s'est déroulée le lundi 14 janvier 2013 au Jeu de Paume, en présence de Hugues Aubry, président de la Fondation Neuflize, de Marta Gili, directrice du Jeu de Paume, et des membres du jury, présidé par Paul-Louis Roubert.
Le Prix Roland Barthes 2012 a été décerné à Élisa Baitelli, pour son mémoire intitulé : L'image du fait divers dans la revue Détective de 1928 à 1940
Une mention spéciale a également distingué Nelly Taravel pour son mémoire intitulé : La photographie publiée des tableaux monochromes .

Le jury du Prix Roland Barthes 2012
Le Prix Roland Barthes récompense, tous les deux ans, des mémoires de niveau master, quelle que soit la discipline, concernant la photographie. Le Prix peut être prolongé par la publication du mémoire remanié. Outre l'intérêt scientifique, la qualité d'écriture et l'originalité de l'approche sont des critères importants. Doté de cinq mille euros, le Prix Roland Barthes est organisé par Le Point du Jour avec le soutien de la Fondation Neuflize Vie.
Pour cette troisième édition, treize mémoires sur les cinquante-cinq reçus ont été transmis au jury. Celui-ci était composé de :
David Benassayag et Béatrice Didier, codirecteurs du Point du Jour
Dominique de Font-Réaulx, conservateur au musée du Louvre et responsable du master histoire de la photographie à l'école du Louvre
élizabeth Nora, éditrice spécialisée en photographie et administrateur de la Fondation Neuflize Vie
Michel Poivert, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, notamment auteur de La Photographie contemporaine (Flammarion, 2002)
Paul-Louis Roubert, maître de conférences en histoire de la photographie à l'université Paris 8 Saint-Denis et président de la Société française de photographie
Céline Savy, directrice de la communication de Neuflize Vie et administrateur de la Fondation Neuflize Vie.